Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

TANT QUE LE CAFE EST ENCORE CHAUD

Code EAN13: 9782226458506

Auteur : KAWAGUCHI TOSHIKAZU

Éditeur : ALBIN MICHEL


   Disponible
Description :

Chez Funiculi Funicula, le café change le coeur des hommes.

A Tokyo se trouve un petit établissement au sujet duquel circulent mille légendes. On raconte notamment qu'en y dégustant un délicieux café, on peut retourner dans le passé. Mais ce voyage comporte des règles : il ne changera pas le présent et dure tant que le café est encore chaud.
Quatre femmes vont vivre cette singulière expérience et comprendre que le présent importe davantage que le passé et ses regrets. Comme le café, il faut en savourer chaque gorgée.

Vendu à plus d'un million d'exemplaires au Japon, traduit dans plus de trente pays, le roman de Toshikazu Kawaguchi a touché les lecteurs du monde entier.

« Un roman extraordinaire sur un café où tout est possible. » Publishers Weekly

Notes Biographiques :

Toshikazu Kawaguchi est né à Osaka en 1971. Il est dramaturge et a produit et dirigé le groupe théâtral Sonic Snail.

Tant que le café est encore chaud est l'adaptation d'une pièce de sa société 1110 Productions, qui a remporté le grand prix du 10e Festival dramatique de Suginami. Il s'est vendu à 1 million d'exemplaires au Japon et est devenu un bestseller international.
  • ean
    9782226458506
  • Auteur
  • Éditeur
    ALBIN MICHEL
  • Genre
    Roman
  • Date de parution
    29/09/2021
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    288 g
  • Hauteur
    205 mm
  • Largeur
    139 mm
  • Épaisseur
    19 mm
Aucune actualité liée

Coup de cœur d’Amélie: Bienvenue chez Funiculi Funicula, à Tokyo! Vous ne quitterez pas ce café vieillot avant la fin de l’histoire et vous y observerez le va-et-vient des clients. Comme une pièce de théâtre en quatre actes, quatre clients défileront dans le café avec le même objectif: retourner dans le passé. En effet, une légende urbaine raconte qu’en buvant un café ici, il est possible de rejouer une scène du passé.

Mais certaines contraintes doivent être respectées car ce voyage ne changera pas le présent et ne peut durer que tant que le café est encore chaud. Une expérience qui semble donc courte et inefficace mais qui pourrait bien être suffisante aux personnages pour garder espoir et apprécier le présent, aussi douloureuse que puisse être la réalité…

“Madame Kôtake sentit son cœur s’accélérer quand elle comprit que c’était son propre corps qui ondulait. Elle était en train de se transformer en vapeur de café. Le paysage autour d’elle s’était mis à défiler de haut en bas. Elle s’était changée en vapeur et remontait le temps.”