Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

L'OURS. HISTOIRE D'UN ROI DECHU

Code EAN13: 9782020215428

Auteur : PASTOUREAU MICHEL

Éditeur : SEUIL


   Expédié sous 4 à 10 jours
Longtemps, en Europe, le roi des animaux ne fut pas le lion mais l'ours.
Dès les premiers temps du christianisme, l'Église s'efforça de faire descendre de son trône l'ours. Comment ? D'abord en le diabolisant : l'ours avait alors tous les vices (colère, violence, luxure, goinfrerie, envie, paresse, sottise). Puis en domptant l'ours. Ou encore en le ridiculisant, en le transformant en bête de cirque. Enfin, à partir de l'époque carolingienne, l'Église a voulu promouvoir le lion, qui était déjà le roi des animaux pour des peuples de la Bible.
En interrogeant les sources de natures diverses (lexiques, noms propres, documents archéologiques, etc.), le livre retrace l'histoire de cette désacralisation de l'ours et de son remplacement par le lion sur le trône animal. M. Pastoureau ne s'arrête pas à l'aube de la Renaissance mais étudie un certain nombre de survivances de l'ancienne dignité royale de l'ours dans l'Europe moderne et contemporaine. Le livre se termine par le chapitre sur l'ours en peluche qui, plus que tout autre, met en valeur la remarquable dimension anthropomorphe de cet animal : de même que l'homme du Paléolithique partageait sa caverne avec l'ours, de même l'enfant du XXIe siècle partage son lit avec un ourson, son double, son frère, son dieu.
Cet ouvrage n'est ni un livre de zoologie, ni un travail d'anthropologie, même si ces deux disciplines ont largement été mises à contribution, mais bien un livre d'histoire, construit autour d'un plan chronologique et insistant sur les périodes de mutation, notamment le Moyen Age central (XIe - XIIIe siècle). Mutation des relations entre l'homme et l'ours, mais aussi mutation de tous les systèmes de valeurs et faits de sensibilité articulés autour du monde animal. Même si l'ours est la vedette de cette étude, il est impossible d'en parler isolément. Il faut le replacer dans une problématique plus large dont le point focal n'est pas la bête mais l'homme vivant en société, objet premier de toute enquête historique.
  • ean
    9782020215428
  • Auteur
  • Éditeur
    SEUIL
  • Genre
    Sciences Humaines - Actualités - Politique
  • Date de parution
    18/01/2007
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    540 g
  • Hauteur
    226 mm
  • Largeur
    142 mm
  • Épaisseur
    31 mm
Aucune actualité liée
Pas de critique

Du même auteur - Voir tous