Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

LES IMPATIENTES

Code EAN13 : 9782490155255

Auteur : AMADOU AMAL DJAILI

Éditeur : COLLAS


   Expédié sous 4 à 10 jours
Description :

Prix Goncourt des lycéens 2020
Finaliste du Prix Goncourt 2020
Prix Orange du livre en Afrique 2019
Prix de la meilleure auteure africaine 2019

Trois femmes, trois histoires, trois destins liés.
Ce roman polyphonique retrace le destin de la jeune Ramla, arrachée a` son amour pour être mariée a` l’époux de Safira, tandis que Hindou, sa sœur, est contrainte d’épouser son cousin. Patience !
C’est le seul et unique conseil qui leur est donne´ par leur entourage, puisqu’il est impensable
d’aller contre la volonté d’Allah. Comme le dit le proverbe peul : « Au bout de la patience,
il y a le ciel. » Mais le ciel peut devenir un enfer. Comment ces trois femmes impatientes parviendront-elles a` se libérer ?
Mariage force´, viol conjugal, consensus et polygamie : ce roman de Djai¨li Amadou Amal brise les tabous en dénonçant la condition féminine au Sahel et nous livre un roman bouleversant sur la question universelle des violences fai
  • Code EAN13
    9782490155255
  • Auteur
  • Éditeur
    COLLAS
  • Genre
    Roman
  • Date de parution
    04/09/2020
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    220 g
  • Hauteur
    190 mm
  • Largeur
    130 mm
  • Épaisseur
    17 mm
Aucun événement lié

Coup de cœur de Magali: Encore un Goncourt des lycéens qui est excellent! Et pourtant le sujet n’est pas facile. Ce livre regroupe les témoignages romancés de trois femmes peules, musulmanes. La première est sur le point d'épouser un homme qui a déjà une épouse alors qu’elle était déjà engagée auprès d’un jeune dont elle était amoureuse. Elle nous raconte sa jeunesse et ses aspirations déçues. La deuxième doit épouser son cousin alors qu’elle le déteste depuis le jour où il a essayé de l’embrasser de force. Sa famille espère que le mariage va l’assagir et qu’il se passera de drogues et d’alcool en devenant mari et père. Son témoignage est poignant. La troisième est mariée et doit accueillir la nouvelle épouse de son mari, ce qui la fait enrager, eux qui s’entendaient si bien! C’est la trahison qu’elle ressent et sa vengeance qu’elle nous narre dans la troisième partie du livre.

Munyal (patience) est le maître mot de ce récit. Mot que les trois héroïnes entendent sans cesse, qui leur est rabâché continuellement tout au long de leurs épreuves. Patience, patience, patience… Mais pour quel résultat? Pas leur bonheur en tout cas.

Roman qui aborde le thème du mariage forcé et dénonce la condition de femmes d’Afrique. Ce livre se lit avec une envie de révolte et d’injustice qui gronde et augmente au fur et à mesure des pages. Impossible de rester insensible! Conclusion: quelle chance nous avons de vivre en France!