Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

LES GRANDES OUBLIEES - POURQUOI L'HISTOIRE A EFFACE LES FEMMES

Code EAN13: 9782378802424

Auteur : LECOQ TITIOU

Éditeur : ICONOCLASTE


   Disponible
Résumé :

De tout temps, les femmes ont agi. Elles ont régné, écrit, milité, créé, combattu, crié parfois. Et pourtant elles sont pour la plupart absentes des manuels d'histoire. " C'est maintenant, à l'âge adulte, que je réalise la tromperie dont j'ai été victime sur les bancs de l'école. La relégation de mes ancêtres femmes me met en colère. Elles méritent mieux. Notre histoire commune est beaucoup plus vaste que celle que l'on nous a apprise.
" Pourquoi ce grand oubli ? De l'âge des cavernes jusqu'à nos jours, Titiou Lecoq s'appuie sur les découvertes les plus récentes pour analyser les mécanismes de cette vision biaisée de l'Histoire. Elle redonne vie à des visages effacés, raconte ces invisibles, si nombreuses, qui ont modifié le monde. Pédagogue, mordante, irrésistible, avec elle tout s'éclaire. Les femmes ne se sont jamais tues. Ce livre leur redonne leurs voix.
" Femme libre et engagée, esprit avide et curieux, écrivaine confirmée, Titiou Lecoq livre un grand récit, passionnant et vrai. " Michelle Perrot
  • ean
    9782378802424
  • Auteur
  • Éditeur
    ICONOCLASTE
  • Genre
    Actualités - Politique
  • Date de parution
    16/09/2021
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    400 g
  • Hauteur
    202 mm
  • Largeur
    148 mm
  • Épaisseur
    29 mm
Aucune actualité liée

Coup de cœur d’Amélie: Pourquoi l’Histoire a-t-elle effacé les femmes? C’est la question que s’est posée Titiou Lecoq en partant d’un constat: «J’ai choisi au hasard le manuel d’histoire Hachette spécial réforme du lycée (2019). Les femmes y apparaissaient dans six pages sur un total de 277 pages.»

Pourtant depuis la Préhistoire, en passant par l’Antiquité jusqu’à l’époque moderne, les femmes étaient bien là. L’autrice nous prouve que les femmes ont, elles aussi, fait l’Histoire et nous explique comment elles en ont été effacées puis oubliées. Grâce à ses recherches et en s’appuyant les découvertes les plus récentes, Lecoq nous montre que les femmes méritent plus que six pages.

Les grandes oubliées est sincèrement l’un des livres les plus pertinents que j’ai lu. Avec Titiou Lecoq, le lecteur plonge dans «l’oublioir» où ont été jetées les femmes qui ont changé l’Histoire. L’essai est réellement accessible et rythmé. L’autrice rédige avec sérieux, sans oublier de mêler de l’humour à son texte important.

C’est le cadeau parfait pour celles et ceux qui s’intéressent à l’Histoire et pas seulement au féminisme!