Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

JAUNE - HISTOIRE D'UNE COULEUR

Code EAN13: 9782021420579

Auteur : PASTOUREAU MICHEL

Éditeur : SEUIL


   Expédié sous 4 à 10 jours
Résumé :

Aujourd'hui, en Europe, le jaune est une couleur peu présente dans la vie quotidienne et guère sollicitée parle monde des symboles. Il n'en a pas toujours été ainsi. Les peuples de l'Antiquité voyaient en lui une couleur presque sacrée, celle de la lumière, de la chaleur et de la prospérité. Les Grecs et les Romains lui accordaient une place importante dans les rituels religieux, tandis que les Celtes et les Germains l'associaient à l'or et à l'immortalité.
Le déclin du jaune date du Moyen Age qui en fait une couleur ambivalente. D'un côté, le mauvais jaune, celui de la bile amère et du soufre démoniaque : il est signe de mensonge, d'avarice, de félonie, parfois de maladie ou de folie. De l'autre, le bon jaune, celui de l'or, du miel et des blés mûrs : il est signe de pouvoir, de joie, d'abondance. Toutefois, à partir du XVIe siècle, la place du jaune dans la culture matérielle ne cesse de reculer.
La Réforme protestante, la Contre-Réforme catholique, plus tard les avaleurs bourgeoises" du XIXe siècle le tiennent en peu d'estime. Môme si la science le range au nombre des couleurs primaires, sa symbolique reste équivoque. De nos jours encore, le jaune verdâtre est ressenti comme désagréable ou dangereux car il porte en lui quelque chose de maladif ou de toxique ; au contraire, le jaune qui se rapproche de l'orangé passe pour tonique, joyeux et bienfaisant, à l'image des fruits de cette couleur.
  • ean
    9782021420579
  • Auteur
  • Éditeur
    SEUIL
  • Genre
    Sciences Humaines - Histoire - Beaux-Arts
  • Date de parution
    03/10/2019
  • Support
    Relié
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    1380 g
  • Hauteur
    243 mm
  • Largeur
    239 mm
  • Épaisseur
    25 mm
Aucune actualité liée
Pas de critique

Du même auteur - Voir tous