Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

ELLES DISENT

Code EAN13: 9782246824619

Auteur : MIANO LEONORA

Éditeur : GRASSET


   Disponible
Description :

« Des femmes d’horizons différents parlent, se parlent. Parfois  de manière frontale, parfois en se tournant le dos ou en se  prenant par la main.
Celles dont les mots composent cette mélopée sont spirituelles,  politiques, cérébrales, sensuelles, visionnaires, enragées,  mystiques, torturées, espiègles.
Leurs citations s’organisent en une manière de conversation  qui emprunte au jazz avec ses harmonies et dissonances, à  l’emphase d’antiques prêtresses, à diverses modalités du chant.
Ce n’est pas le testament des femmes qui est ici proposé,  mais une déambulation rythmée dans leurs paroles. »
L.M.

Notes Biographiques :

Léonora Miano est née en 1973 à Douala, au Cameroun.
Prix Goncourt des lycéens pour Contours du jour qui vient en 2006, Grand prix littéraire d’Afrique noire en 2011 pour l’ensemble de son euvre, Prix Femina pour La saison de l’ombre en 2013, elle est l’auteur d’une euvre forte d’une vingtaine de titres en fiction et non-fiction. Son dernier essai : Afropea. Utopie post-occidentale et post-raciste, Grasset, 2020.
  • ean
    9782246824619
  • Auteur
  • Éditeur
    GRASSET
  • Genre
    Actualités - Politique
  • Date de parution
    29/09/2021
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    70 g
  • Hauteur
    185 mm
  • Largeur
    120 mm
  • Épaisseur
    5 mm
Aucune actualité liée

Lecture de Magali: Dans ce livre, Léonora Miano (qui a gagné de nombreux prix de littérature et que nous avons reçue à la librairie) a choisi des citations ou de courts textes pris au gré de ses lectures ou des conférences/discours qu’elle a entendu(e)s.

Ce n’est ni un roman, ni un essai, plutôt une ballades dans les pensées de femmes plus ou moins connues sur plusieurs thèmes, pas uniquement féministes, comme une conversation à plusieurs voix.

On y retrouve des phrases qui m’ont marquées comme celles de Simone Veil (pages 9, 42, 48), Chloé Delaume (p12-13), Christine Taubira (p25), Rosa Parks (p40), Maya Angelou (p50), Toni Morrisson ou encore Winnie Mandela.: L’écrasante majorité des femmes accepte le patriarcat sans le remettre en question et de surcroît le protège, s’accommodant des frustrations qui en résultent sans les combattre eux mais elles-mêmes, à travers leur rivalité pour les hommes en tant que fils, amants et époux.

Petit livres qui donne envie de découvrir/lire/écouter d’autres livres/discours!!

Du même auteur - Voir tous